Baies d’Ha Long et de Lan Ha

Kilomètres parcourus: 145


Aujourd’hui nous partons pour une croisière de trois jours sur la baie d’Ha Long. À 7h tapante nous attendons dans le hall de l’hôtel et après quelques propositions de la réceptionniste pour contacter la compagnie censée nous récupérer, nous décidons de les appeler à 7h20. Petite frayeur, notre numéro de réservation semble introuvable, c’est finalement à 7h30 que notre guide apparaît.

Après 2h de minibus :

image

… et 1h de ferry :

… nous rejoignons notre bateau, le “ugly boat” comme l’appelle notre guide. C’est en effet le plus petit bateau et le plus vetuste de la baie. Il héberge également 11 autres personnes dont 5 allemands et 6 australiens.

Nous avons choisi de visiter la baie de Lan Ha, moins touristique que la baie de Ha Long. Près de 400 bateaux sillonnent ces deux baies respectivement constituées de 400 et 2000 îles. Les baies ne se distinguent que par leurs noms, car dans les faits, il ne s’agit que d’une seule baie, celle de l’île de Cat Ba. Cat Ba, l’île des femmes en vietnamien, est l’île principale de cette région et abrite 9000 habitants. Nous observons la nuit une vingtaine de bateaux autour de nous et la journée nous sommes rejoints par les bateaux de jour qui font office de navette pour les nombreux touristes visitant la baie en une journée et pour ceux ayant dormi sur place.

image

Après avoir pris possession de notre cabine, un déjeuner royal nous est offert, les plats ne cessent de défiler, nous pensions avoir fini après l’entrée.

image

À peine le temps de digérer que nous partons en kayak découvrir les grottes, les plages et les îlots alentours. Nous n’avons malheureusement pas pris d’appareil photo pour immortaliser ce paysage grandiose. Nous avons eu la chance d’apercevoir 7 singes se balancer d’arbre en arbre le long des falaises. Un moment magique, assez rare d’après la guide, accompagné du bruit des oiseaux en arrière plan.

En revenant, nous profitons d’une baignade autour du bateau (Tout va bien maman).

image

Un cours de cuisine était ensuite proposé pour apprendre à faire des nems. C’est une belle ascension pour Maël qui passe du stade de commis à cuisinier !

La soirée s’achève avec un moment convivial entre tous les voyageurs. On en apprend davantage sur la politique australienne, la vie à Munich… Notre bateau était le plus petit, ce qui a rapproché tout le monde et nous a offert une superbe soirée. La nuit tombe et laisse apparaître les lumières des autres bateaux.

image

Leave a comment