Un cadeau inoubliable

Kilomètres parcourus: 102


Par où commencer? Comment décrire l’une des plus belles journées de nos vies respectives? Commençons comme d’habitude alors, ce matin nous quittons nos charmants hôtes après avoir dégusté un copieux petit déjeuner et nous rejoignons Lucas, à la baie de Opunohu notre skipper pour la journée.

Effectivement il est prévu que nous découvrions quelques endroits de l’île en tour de catamaran, le merveilleux cadeau d’anniversaire que Maël avait offert à Eva deux mois plus tôt. Cela semblait une très belle idée à ce moment là mais une idée lointaine, que le temps passe vite !

image

Nous embarquons donc à bord du “Taboo”, un très joli catamaran rouge et blanc d’une dizaine de mètres. Nous avons de la chance, la mer est très calme, le ciel est bleu et il y a juste assez de vent pour naviguer à la voile jusqu’à notre premier arrêt. Nous passons le récif corallien et prenons le large, le trajet dure une trentaine de minutes qui nous laissent échanger avec notre skipper, originaire du Jura, arrivé il y a 1 an après une traversée de 37 jours depuis la Guadeloupe sur son voilier. De quoi nous rassurer sur son expérience !

Devant nos yeux défilent les pics vertigineux, les cabanes luxueuses posées sur le lagon, les vagues qui se brisent sur la barrière de corail et l’eau transparente…


Nous voilà arrivés dans la baie de Papetoai où nous accrochons notre bateau à une bouée. La couleur de l’eau est incroyable, la transparence est parfaite, un petit îlot privé à l’horizon…


Un kayak à quelques dizaines de mètres et personne d’autre a l’horizon. Nous sommes les seules proies pour les requins qui rodent sous le bateau.


Après quelques questions (taille des requins, nourriture favorite, heure de chasse, nombre d’accidents sur la dernière décennie ….) à notre skipper, vite éludées au goût d’Eva, Maël se jette à l’eau au milieu de cette faune marine. Il est vite rappelé à l’ordre afin de se rapprocher du bateau pour qu’Eva puisse y descendre en toute sécurité (il vaut mieux avoir un plus gros appât que soit à côté, n’est ce pas?). La vaillante Eva rejoint donc Maël, et s’immerge immédiatement la tête afin de guetter ses prédateurs de tous les côtés.


Bon, finalement ils ne semblent pas si méchants et restent éloignés nous pouvons donc tranquillement explorer les lieux. Les raies armées sont elles plus curieuses et passent parfois à un mètre à peine de nous, leur mouvement est très élégant, presque aérien, elles semblent voler dans l’eau.


Quelques poissons traînent par ci par là mais il n’y a pas beaucoup de coraux à cet endroit, seulement une étendue d’eau transparente dont on ne perçoit pas les limites.

Nous remontons exaltés par cette incroyable rencontre et nous reposons quelques instants pour nous remettre. Lucas détache la bouée et nous naviguons désormais vers le jardin de corail situé entre deux motoo (des îlots), Fareone et Tiahura, où les coraux et les poissons foisonnent.

Apparemment nous sommes chanceux (fallait-il encore le préciser?) car l’eau est très calme et les conditions sont idylliques pour plonger, surtout à cette période de l’année. Nous remettons donc nos lunettes glamours et c’est reparti! Lucas se joint même à nous et nous renseigne sur les différents poissons. Cette fois ci, il n’y a plus de requins, quelques raies qui sont nourries par un groupe de scaphandriers à côté, et surtout une profusion de poissons. Les photos et vidéos leur rendront meilleure justice que nos mots :


De retour sur le bateau, Lucas nous a préparé un délicieux plateau de fruits.

Nous nous détendons sur les transats à l’avant du bateau et repartons pour notre dernier arrêt, les statues tiki.

Les tiki sont des répliques de statues polynésiennes que les tahitiens avaient tenté de protéger lors de l’invasion des colons il y a deux cent ans environ et les avaient pour cela immergées dans l’eau. Lucas en profite d’ailleurs pour les nettoyer en les brossant.


Nous regagnons béatement le port après cette dernière baignade vers 16h. En arrivant au ponton du Hilton, nous avons du mal à réaliser à quel point cette journée était incroyable…

Nous partons ensuite récupérer notre nouveau logement pour les 4 prochaines nuits, le Green Lodge, situé idéalement sur la plage, avec en supplément une magnifique piscine.

image

Le soir, nous parvenons même à trouver un restaurant offrant un plat végétarien au menu, le Lézard Jaune. La soirée se termine parfaitement et c’est sûr, cette journée restera à jamais dans nos esprits.

Leave a comment