Visite des Moai (sans prise de tête)

Kilomètres parcourus: 63


La nuit nous permet de récupérer des quelques rares heures de sommeil dans l’avion la veille. Après un petit déjeuner dans la cuisine de la cabane, nous sommes fins prêts à partir. Au détail près, qu’une énorme averse, d’une rare intensité, portée par un nuage menaçant, frappe le centre-ville. Absolument tout est trempé en l’espace de quelques secondes. C’est à ce moment que l’on se dit que le quad n’était peut être pas le meilleur choix. Mais bon, confiants qu’il s’agissait de la seule averse de la journée, et en ignorant totalement le fait que nous sommes au beau milieu du Pacifique, nous prenons la route, et Maël conseille même à Eva de ne pas prendre son imperméable car elle risquerait d’avoir chaud…

Nous voilà partis pour visiter les différents sites des Moai. Nous achetons des billets en centre-ville et prenons la route du Sud pour refaire le même chemin que la veille.

image

Nous voyons nos premiers Moai à Vinapu dans le Sud. Les Moai sont des immenses statues, représentant un buste, mesurant plus de 5 mètres pour la plupart, et faisant dos à la mer. Ces statues sont des représentations d’ancètres déifiés. Enormément de mystères autour des Moai restent à élucider, comme par exemple la méthode qui aurait été choisie pour erriger ces géants de roche. Seulement, la plupart des Moai sont aujourd’hui couchés sur le sol, et la raison de la chute de ces statues est également débattue.

Les sites de Moai sont tous situés en front de mer. Les têtes en elles-même représentent un visage assez rectangulaire, avec un long nez.

image

De nombreux chevaux et vaches vivent en liberté sur l’île, et il n’est pas rare de devoir laisser passer un troupeau sur la route.

image

Le pari que nous avions pris sur le beau temps semble être gagnant, pas de pluie et un beau soleil. La route en quad est particulièrement agréable.

Nous arrivons ensuite au site d’Akahanga, où 8 immenses statutes sont tombées. Les sites tels Akahanga abritent de nombreux vestiges comme des grottes ou des puits.

Nous poursuivons notre route en direction de Tongariki, le site le plus connu, avec son alignement de 15 statues, encore dressées.

Sur le chemin, le temps semble se gâter au loin. Un rideau de pluie traverse l’île, en commençant par Tongariki.

image

Après avoir tenté d’avancer sous la pluie, nous comprenons rapidement que nous ne sommes pas prêts à affronter les averses du Pacifique. La pluie fait presque mal au contact de la peau, les lunettes sont pleines de buée, impossible d’avancer. Trempés, nous faisons demi-tour. Une course contre la montre s’installe alors pour essayer d’échapper à cette averse. Notre course folle s’arrête pour laisser passer ces demoiselles:


Le nuage avance inexorablement, et nous atteignons le centre-ville trempés de la tête aux pieds, avec peut-être le regret de ne pas avoir eu de toit sur notre tête. Mais bon, après la pluie vient le beau temps. Ou plutôt, vient l’Empanadas ! C’est une autre spécialité locale, une pâte fourrée aux champignons et au fromage, que nous degustons à midi en tentant de sécher.

image

Une fois secs, nous reprenons, ou plutôt recommençons la route vers Tongariki. Cette fois-ci, nous partons dans l’autre sens, par le Nord de l’île. Nous longeons la côte, et empruntons de petits chemins boueux. Nous tombons sur des sites impressionnants avec des Moai immenses.

Notre escapade nous emmène rapidement dans les terres et les champs du centre de l’île. Quelques vaches à éviter, quelques troncs d’arbres à contourner et quelques flaques, nous retrouvons la route principale pour Tongariki.


Sur le chemin, nous nous arrêtons sur le magnifique site d’Anakena. 6 statues encore debout, sur le front de mer, devant une plage de sable blanc. L’atmosphère estivale mélangée à la dimension historique du site lui confèrent un sentiment tout particulier.

Nous voilà enfin arrivés à Tongariki. Les 15 géants de pierre se dressent devant nous.

Il est peut-être difficile de se représenter la taille de ces sculptures. A titre de comparaison, voici la taille des chapeaux tels que la 2ème sculpture sur la droite porte.

image

Ce site est sûrement le plus emblématique de l’île, et nous réalisons à quel point nous sommes chanceux de découvir ce petit bout de terre chargé d’histoire.

Nous rentrons et profitons d’un coucher de soleil depuis la terasse du restaurant (encore)…

Leave a comment