Un Noël (presque) romantique

Kilomètres parcourus: 24


Départ pour Koh Ta Kiev

La baie de Sihanoukville devait être particulièrement belle autrefois. Une étendue de sable blanc à perte de vue (littéralement), une eau claire et chaude… Rajoutez aujourd’hui à cela des barres d’immeubles et de plus en plus de déchêts, c’est le nouveau décor de Sihanoukville. Nous remarquons rapidement que les hôtels, restaurants et bars participent grandement à la destruction de ce paysage, en rejettant notamment des gobelets, des cannettes et du plastique sous toutes ses formes.

Nous ne restons qu’une nuit à Sihanoukville et avons rendez-vous sur la plage à 11h30 le lendemain matin pour notre grand départ pour Koh Ta Kiev. Koh Ta Kiev est l’une des nombreuses îles du sud du Cambodge. Le plus dur est encore de porter nos sacs jusqu’à la plage.

image

La traversée dure une trentaine de minutes, et nous sommes une vingtaine à bord du bateau.

Arrivés sur l’île, nous découvrons notre petit bungallow de 9 mètres carrés, à 5 mètres de l’eau, qui nous offre une vue splendide à 180 degrés. Nous logons au Ten 103 Tree House Bay. Aucune construction en béton sur ce lieu (hormis un village de pêcheur), les rares hôtels et campings de l’île semblent se fondre dans le décor. L’eau est transparente et à 28°C.

Equipés de nos masques et tubas, nous explorons la richesse du fond marin, et observons des poissons de toutes les couleurs, des coraux, des oursins et bien d’autres entités inconnues. L’après-midi se poursuit avec une partie de beach-volley (France vs. Suède - Pays Bas - Allemagne). Les personnes que nous rencontrons sur place voyagent depuis plusieurs semaines, mois voire années. Beaucoup d’entre eux travaillent dans le milieu de la restauration ou de l’hôtellerie.


Le soleil se couche et nous dînons au restaurant de l’hôtel. Jusque-là, le cadre est idyllique et annonce un Noël inoubliable. Ce Noël l’est, inoubliable. L’intoxication alimentaire qui nous a accompagnés durant cette première nuit y est probablement pour beaucoup. Nous vous passons les détails, mais une île quasi-déserte avec une toilette pour tout l’hôtel n’est pas le meilleur endroit pour tomber malade…

Au lieu de faire du kayak et d’explorer l’île à pieds, la deuxième journée est passée à récupérer de la veille. Nous passons presque 2 heures dans l’eau, les coups de soleil d’Eva en témoignent, et parcourons Long Beach, qui est la plus grande plage de l’île.

Nous profitons tout de même d’un coucher de soleil exceptionnel le 24 au soir, et retrouvons l’appétit pour un repas de Noël léger. Même si ce n’est probablement pas ce que nous avions imaginé en arrivant, ce Noël restera mémorable à sa façon.

Le 25 au matin, nous retrouvons Peter, un anglais d’une soixantaine d’années, aux dreadlocks improbables, déguisé en Père-Noël et train du fumer un joint au bar. Une image qui nous restera longtemps en tête.

Retour sur le continent

Notre aventure cambodgienne touche (déjà) à sa fin. Nous avions initialement prévu de voyager en bus jusqu’à Ho Chi Minh en faisant étape à Kampot. Pas sûrs que nos estomacs apprécient 18 heures de bus, nous passerons finalement une nuit de plus à Sihanoukville, et prenons l’avion pour Ho Chi Minh le lendemain à midi. Nous avons trouvé une chambre abordable au Mary Hotel (car Sihanoukville est une ville particulièrement chère pour le Cambodge).

image

Leave a comment